UL empêche une ancienne vice-présidente de se porter candidate au CA

UL empêche une ancienne vice-présidente de se porter candidate au CA

Monique veut se porter candidate au CA.

Elle a été dans le passé vice-présidente de l’association, et s’est impliquée fortement. Elle aussi, comme tant d’autres administrateurs, a préféré démissionner pour ne pas cautionner les dérives qu’elle constatait.

Elle voulait se représenter cette année au CA.

POUR L’EMPÊCHER DE CANDIDATER, LE CA ACTUEL A REJETÉ SON ADHÉSION.

Elle n’a même pas eu la possibilité de se défendre, ou de connaître les motifs précis de ce rejet. 

Est-ce correct?

Une réponse sur “UL empêche une ancienne vice-présidente de se porter candidate au CA”

  1. … Inadmissible atteinte à l’honneur de Monique Berthomé Bel ! Sa demande de re-adhésion a été rejeté d’un simple diktat ! Elle n’ a même pas eu le droit de se défendre ! Je connais Monique depuis de nombreuses années pour avoir fait partie du même conseil d’administration … et je garantie son honnêteté ! Les prétextes évoqués pour ne pas accepter sa re-adhésion sont fallacieux ! On lui fait payer les erreurs d’un membre actif de l’antenne de Nantes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *