A propos du site “ultimeliberte.org”

A propos du site “ultimeliberte.org”

Nous venons de constater la mise en service du site «ultimeliberte.org», sur lequel se présente le «Groupe “Continuité et Renouvellement” héritier du C.A actuel et de la longue expérience acquise par les membres fondateurs de l’association ( Claude Hury et Armand Stroh notamment )». Il est destiné, nous dit le  texte d’accueil, à donner à tous les adhérents «un droit spécifique à être informés des grandes lignes que la “majorité” sortante leur propose de mettre en oeuvre à l’issue de l’AG de 2020 et du vote par correspondance des adhérents. »

Nous sommes fiers que notre démarche de création d’un site de candidats au CA ait servi d’exemple, et attendons avec intérêt que ce groupe sorte de l’anonymat.

Depuis qu’Ultime Liberté existe, tous les adhérent tiennent aux «grandes lignes» qui sont évoquées  sur le site «ultimeliberte.org» ; dans nos lettres de motivation, nous avons tous réaffirmé notre accord avec ces objectifs, écrits par les  membres fondateurs. De ce consensus sur la finalité d’Ultime Liberté, il résulte que les notions de majorité / minorité, ou de majorité / opposition ne sont pas pertinentes dans l’association, et qu’il n’y a pas de «majorité sortante». Nous espérons que cette expression sera abandonnée.

Il existe maintenant quatre sites internet qui débutent par «ultimeliberte», qui n’est pas une marque déposée. Quatre noms de domaine (.fr, .net, .org, .info) ont ainsi  été achetés, et le propriétaire physique de chacun d’eux peut en faire ce qu’il veut sans avoir d’autorisation à demander à personne.

Il y a deux sites d’opinion :

«.info» est mis gracieusement à la disposition du groupe UL 2020 par son propriétaire Jean Brissonnet, après avoir été utilisé pour le manifeste de solidarité aux perquisitionnés lancé par l’antenne de Nîmes. Il est administré collectivement.

«.org» est à la disposition du groupe continuité et renouvellement, après avoir été actif en 2009. Il est fabriqué et administré  par Armand Stroh.

Il y a deux sites officiels :

«.fr» est le site actuel, administré par Armand Stroh

«. net» est le site futur ; sa partie forum est en phase de test ; il est fabriqué et administré par Armand Stroh.

Il importe que les finalités de ces sites soient claires.

Sur le site «.org», il y a une suggestion que nous faisons nôtre : les deux sites officiels «se doivent de garder une certaine réserve quant au soutien à tels ou tels candidats». Une réserve certaine, même !

Nous ajoutons la suggestion que, sur les deux sites officiels, actuel et futur, le CA, qui, d’après le site « .org », « exerce sa responsabilité statutaire sur les contenus de ces sites » fasse connaître l’existence des deux sites «.info», et «.org».

Nous espérons que, à partir du 15 août, date à laquelle tous les candidats se seront déclarés, les élus actuels du CA qui se représentent éviteront toute confusion entre leurs actes d’élus et leurs actes de candidats  (interventions sur les sites «.org», «.fr», «.net», animations de réunions, frais engagés par l’association, etc). Nous pensons qu’une bonne pratique démocratique serait que la présidente ne reprenne pas ses voyages dans les antennes avant le 17 octobre, date de l’AG, sauf si elle n’est pas candidate.

Quant à nous, sur notre site «.info», nous continuerons à donner nos opinions, à fournir des informations objectives, et à répondre à tous de manière argumentée.

Le groupe UL 2020, le 2 août 2020